Expo de l'été 2017


Précisions, rappel Pouzac

J'ai choisi la période tampon que je vis présentement, pour parfaire le rangement type /inventaire de mes dessins.
Rangement exécuté à mes moments “dits perdus“. Il y en a fort heureusement !
Les moments perdus sont comptabilisés dans notre temps de vie !
Alors ne nous gênons pas ! J'ai déjà narré bien souvent le peu d'usage que je faisais des carnets.
J'ai plutôt donné primauté aux feuilles volantes.
Au sortir de cet opus sur les frontières, en revisitant l'exposition je comprends mieux ce qui sert, ce qui est devenu utile. Cette compilation de feuilles volantes aurait sa place dans l'expo !
J'en retrouve sur les murs. Je n'ai pas fait du passé table rase ! En la matière c'est une bonne chose.

Modalités pratiques pour pouvoir venir “farfouiller“ dans le bric à brac provisoire de l'atelier, et consulter tous ces petits dessins, avant leur retour dans les étagères - lire texte de Roseline Giusti.
Précisions :
Le samedi 5 août 2017, ouverture des ateliers à partir de 14h. vernissage, respect aux usages ! Jusqu'à tard en soirée...
... tout cela étant visible en août, septembre et plus encore.... L'atelier lieu de rencontre, à l'ancienne ...! ?
Sinon, les autres jours, dimanches compris, on passe, on sonne. Si nous sommes là, nous vous ouvrons la porte... Sinon on téléphone : 05 62 95 31 25 et on prend rendez-vous.
Plusieurs formules : pour ceux qui viennent de loin, journée type : «auberge espagnole... italienne ou autre, à votre choix ». Un matin calme... zen... Un début d'après-midi, après une randonnée, un parcours de santé, celui du Bédat de Pouzac, par ex. il est facile ! Ou la visite du retable de Pouzac ! (intéressant...) En fin de journée apéro assuré, et plus, café y compris. Ce sont nos vacances ! Venez les partager...
Petit événement en attente : la parution de l'autobiographie : « Jacques brianti / Villa Jaizquibel, maison de guerre ! Éditions Arcane 17, préface Robert Guediguian, avant-propos de Diego Arrabal. Consulter le blog ou le nouveau site, création : jean- paul Achard, http:// jacquesbrianti.com
Après, probables reprises de mes aventures artistiques. Et quelques informations sur la diffusion de l'exposition : «logeons, longeons les frontières». Les contacts avec certaines villes ont repris, après cette période d'élections, qui comme d'hab. a perturbé un peu les prises de décision ! À suivre... et patience !

Cordialement à vous,
Jacques Brianti et Marie-Anne, évidemment !